Épeurant

Michelle Bachmann et Jeanne d'Arc: même combat

Ça fait plusieurs années que Michelle Bachmann m’enrage et me fait rigoler. Après avoir lu cet article dans Rolling Stone, je ris jaune.

Publicités

La postsouveraineté

Un autre article qui fait l’autopsie de la raclée du 2 mai et de l’autodestruction du PQ. Cette fois d’Alain Dubuc de la Presse.

“Il pourra sembler présomptueux de déclarer la fin d’une ère quand l’appui à la souveraineté reste élevé, à 37% dans notre dernier CROP, mais à 43% il y a quelques mois. En gros, donc, autour de 40%. Cet appui est important, mais trop faible pour mener à une victoire, d’autant plus qu’il ne progresse pas à travers le temps. Ces chiffres nous disent que le projet souverainiste n’est certainement pas mort, mais qu’il a cessé d’être une solution ou une option pour plusieurs de ses partisans et qu’il a donc cessé d’être une menace pour ses adversaires.”

À lire dans le Devoir: La fin de la « grille Meech »?

Article très intéressant dans le Devoir de samedi. Une analyse différente des déboires du Bloc québécois et du Parti québécois.

Particulièrement intéressant:

“Aujourd’hui, toutefois, comme Guay le répète depuis 2003, les Québécois ne se voient plus comme un «peuple malmené», «non respecté par l’Autre», un «peuple de locataires». C’est fini, les nègres blancs de Vallières, alors que «les Québécois performent aussi bien en affaires que dans les arts, etc.»

Aussi, l’ère du “moi d’abord” de la génération Y est peut-être une des causes principales de cette désaffection car l’action collective est moins bien vue:

“Le politologue Marc Chevrier, de l’UQAM, voit une autre cause profonde de la crise du PQ: «Les Québécois croient de moins en moins dans les bénéfices escomptés de l’action collective.» Or, pour vouloir faire un pays, il faut un minimum de foi dans l’action collective. Cette méfiance individualiste affecte même les collectifs plus restreints, les partis, où les individus acceptent de moins en moins de s’effacer pour défendre «la ligne» définie par un chef. “

http://www.ledevoir.com/politique/quebec/326223/la-question-nationale-la-fin-de-la-grille-meech

Petit bonheur tennistique

En ce 27 juin, grande journée à Wimbledon! Les Williams ont toutes deux été battues! Dire que je déteste ces joueuses est un euphémisme. Elles ruinent le tennis féminin depuis près de 15 ans! À chaque fois qu’une Williams perd, un ange obtient ses ailes…

Elles vont sans doute réaliser que l’on ne peut jouer que quatre tournois par année – les grans chelems- et espérer que son talent fasse la différence.

Bonheur…

Pauvre Pauline…

Avez-vous va la manchette du Devoir ce matin? http://www.ledevoir.com/politique/quebec/326121/serment-d-allegeance-a-marois La photo est particulièrement désolante.

wpid-image-2011-06-23-11-06.jpg

Outre la nouvelle, cette photo vaut effectivement 1000 mots. Pauvre Pauline! J’ai vu la photo avant de voir la manchette. J’ai tout d’abord cru que c’était une personne âgée, nouvellement centenaire qui célébrait son anniversaire! Elle a l’air vieille, elle a l’air fatiguée. On dirait qu’elle porte une robe de chambre trop grande pour elle et son bracelet rappelle celui que les gens hospitalisés doivent porter.

Triste.