À lire dans le Devoir: La fin de la « grille Meech »?

Article très intéressant dans le Devoir de samedi. Une analyse différente des déboires du Bloc québécois et du Parti québécois.

Particulièrement intéressant:

“Aujourd’hui, toutefois, comme Guay le répète depuis 2003, les Québécois ne se voient plus comme un «peuple malmené», «non respecté par l’Autre», un «peuple de locataires». C’est fini, les nègres blancs de Vallières, alors que «les Québécois performent aussi bien en affaires que dans les arts, etc.»

Aussi, l’ère du “moi d’abord” de la génération Y est peut-être une des causes principales de cette désaffection car l’action collective est moins bien vue:

“Le politologue Marc Chevrier, de l’UQAM, voit une autre cause profonde de la crise du PQ: «Les Québécois croient de moins en moins dans les bénéfices escomptés de l’action collective.» Or, pour vouloir faire un pays, il faut un minimum de foi dans l’action collective. Cette méfiance individualiste affecte même les collectifs plus restreints, les partis, où les individus acceptent de moins en moins de s’effacer pour défendre «la ligne» définie par un chef. “

http://www.ledevoir.com/politique/quebec/326223/la-question-nationale-la-fin-de-la-grille-meech

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s