Voter avec son coeur ou sa tête

Mon fil d’actualité Facebook est rempli de messages, pro-PQ pour la plupart, qui encouragent à voter avec leur tête et non leur coeur, ce qui veut dire en gros de voter PQ, parti qui a une chance de gagner et non pour QS et ON, partis qui n’ont aucune chance de former le prochain gouvernement.

Je trouve cette dichotomie coeur/tête un peu simpliste et même fausse. Je sais que c’est Françoise David qui est à l’origine de cette expression, mais je la crois erronée. Si on vote pour le parti qui représente le plus nos idéaux, c’est que l’on a étudié le programme de ce parti et que l’on s’est reconnu dans ses idées. C’est donc dire que l’on a utilisé sa tête pour réfléchir et développer cette opinion. Le geste de voter pour ce parti qui n’a aucune chance ou un autre qui peut remporter l’élection ou le comté n’est pas une question de coeur ou tête, mais d’être sincère à l’essence de l’idéal démocratique ou de succomber au cynisme que les failles du système électoral actuel suscitent, ce qui est en fait faire de la realpolitik. La dichotomie devrait donc être entre idéalisme et cynisme, ceci dit sans dénigrer ce cynisme.

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s